Métier

Dentistes en France et à Paris : 40 000 praticiens à votre service

Avant d’avoir un rendez-vous chez le dentiste faut-il encore connaître un dentiste ou en choisir un. Il y a plus de 40 000 praticiens chirurgiens-dentistes en France dont plus de 2500 à Paris intramuros. (Les dentistes, toutes les informations que vous recherchez).

L’univers du métier de chirurgien dentiste

Devenir chirurgien dentiste demande entre six et huit années de formation universitaire, tant le métier demande des connaissances techniques précises. L’exercice d’un dentiste est régi par un certain nombre de règles et de codes, dont l’Ordre National des Chirurgiens Dentistes est garant. Il existe en France 40.000 chirurgiens dentistes, dont une majorité de femmes. Quel est leur quotidien et de quoi est constitué leur métier ? Quoi qu’il en soit, une grande dextérité manuelle et un sens de l’écoute et du contact sont deux qualités indispensables afin d’envisager une carrière en tant que praticien dentaire.

Les partenaires et les correspondants des chirurgiens dentistes

Les chirurgiens dentistes disposent d’un certain nombre de cercles dans leur entourage professionnel, avec lesquels ils interagissent Parmi ces cercles se trouvent les partenaires des chirurgiens dentistes. On trouve ici tous les professionnels de santé et tous les organismes facilitant leur exercice ; laboratoires, entreprises d’aide à la gestion des cabinets, etc..

Les correspondants sont tout aussi nombreux. Il peut s’agir de confrères praticiens susceptibles de leur adresser des patients, mais aussi de spécialistes leur rendant compte de l’évolution des pratiques, et des dernières innovations dans le secteur dentaire.

L’utilisation des ordonnances par les chirurgiens dentistes

L’élaboration d’une ordonnance par un chirurgien dentiste doit suivre un certain nombre de règles indispensables à la bonne compréhension de cette dernière par le patient. Ainsi, l’ordonnance doit être claire qualitativement et quantitativement, afin de ne laisser aucun doute au patient sur la teneur de son traitement. Plus d’informations ici

L’ONCD

L’ensemble des règles et des dispositions régissant le cadre d’exercice des chirurgiens dentistes sont fixés par l’Ordre National des Chirurgiens Dentistes , organisme garant de la fiabilité des praticiens dentaires qui exercent en France.
Créé en septembre 1945, l’ONCD a édité un code de déontologie, censé dicter les bonnes pratiques ainsi que les obligations auxquelles sont tenus tous les dentistes. L’ordre est organisé territorialement et se divise en trois niveaux : le conseil national, les conseils régionaux et interrégionaux, et enfin les conseils départementaux. Depuis 2007, le président de l’ONCD est Christian Couzinou.

Quelle formation pour devenir praticien dentaire ?

Les études menant au métier de chirurgien dentiste durent au minimum 6 ans. Après le baccalauréat, le candidat doit faire la première année commune aux études de santé (PACES). En cas d’obtention du concours de fin d’année, suivent deux années précliniques, durant lesquelles sont acquises des connaissances théoriques. Durant les deux années suivantes, l’étudiant pourra commencer à prodiguer des soins en conditions réelles. Ensuite, il est possible soit de terminer par une année de préparation à l’insertion professionnelle, soit de continuer afin d’obtenir une spécialisation dans le domaine dentaire (orthodontie, chirurgie buccale, etc.). Retrouvez ici les informations de l’Ordre National des Chirurgiens Dentistes relatives à la formation, ou d’autres informations du ministère de la santé

Evènements sociaux dans le quotidien d’un dentiste

Les chirurgiens dentistes disposent d’un certain nombre de réseaux et de cercles leur permettant de se retrouver afin de discuter de leur profession, et d’échanger autour de leurs pratiques Ces évènements se présentent sous la forme de congrès ou de forums, organisées par des clubs spécifiques ou par l’ordre national des chirurgiens dentistes. Autour de conférences et d’échanges avec des exposants issus du milieu dentaire, les chirurgiens dentistes se retrouvent et s’informent des nouvelles pratiques et des nouvelles techniques d’exercice.

Associations de praticiens dentaires

Il existe un certain nombre d’associations dans lesquels peuvent se retrouver les chirurgiens dentistes ainsi que leur entourage. Ainsi, l’on retrouve au sein de ses associations l’Union nationale des étudiants en chirurgie dentaire, l’aide odontologique internationale, ou encore le collège national d’occlusodontologie.
Ces associations sont toutes membres d’une association qui chapeaute leurs activités, et qui les réunit régulièrement ; l’Association Dentaire de France

Les syndicats dentaires

Comme dans tous les secteurs d’activité, les chirurgiens dentistes ont la possibilité de se syndiquer, en fonction de leur type d’exercice, et de leurs convictions. On retrouve donc parmi ces organismes le Syndicat National des Chirurgiens Dentiste de Centres de Santé, ou encore la fédération des syndicats dentaires libéraux. Ces syndicats permettent aux dentistes, qui exercent souvent en libéral, de faire entendre leur voix à plus grande échelle

Les salaires des dentistes

Le salaire moyen d’un chirurgien dentiste est d’environ 92.000 euros. Mais les écarts de rémunération n’en finissent plus de croitre. Il est estimé par la Direction de la recherche, des Etudes, de l’Evaluation et des Statistiques qu’en moyenne 14% des dentistes ont un revenu annuel de moins de 37.000€, quand 11% des praticiens gagnent plus de 188.000 euros chaque année. Retrouvez plus d’information sur les salaires des chirurgiens dentistes via une étude de l’insee, ou encore une étude de la sécurité sociale

Les assurances dentaires

Les tarifs des actes médicaux pratiqués par les chirurgiens dentistes sont fixés par l’Assurance Maladie, et des seuils de remboursement sont mis en place. Cependant, un certain nombre de praticiens pratiquent le dépassement d’honoraire, de même que certains soins sont très peu voir pas du tout remboursés par l’assurance maladie. Par exemple, le prix des prothèses est laissé à la libre appréciation du praticien, et les remboursements de ces types de soins sont souvent faibles. Ainsi, il convient de se munir d’une bonne assurance, afin de limiter ses frais. Plus d’informations ici

Les chirurgiens dentistes spécialistes

Outre les chirurgiens dentistes omnipraticiens, un certain nombre de dentistes ont été formés pour exercer des spécialités inhérentes à la pratique dentaire . Dans le panel de spécialistes, on retrouve des implantologues, spécialistes des implants dentaires, mais aussi des pédodontistes (spécialistes des enfants), des endodontistes (pour les dents dévitalisées), ainsi qu’un grand nombre d’autres spécialités. Aujourd’hui, seule l’orthodontie est reconnue par le conseil de l’ordre comme étant une spécialité dentaire, cependant les autres catégories d’exercices sont autorisées à figurer sur les plaques et les ordonances des praticiens en France.

Les lieux d’exercice des praticiens

Le métier de chirurgien dentiste peut s’exercer de bien des manières ! En effet, un praticien en exercice peut choisir son lieu d’exercice, en fonction des conditions qui y sont associées. Bien que 90% des dentistes exercent en cabinet dentaire, ils peuvent tout aussi bien prodiguer des soins à l’hôpital, en clinique, ou encore en centre dentaire. Retrouvez des informations sur les différents modes de pratique de l’exercice dentaire ici

Autres articles sur le sujet :

  1. RDV Dentiste
  2. Histoire des dentistes
  3. Tout savoir sur les dents