L’évolution des méthodes d’accouchement

L’histoire de la gynécologie

L’histoire de la gynécologie est assez récente puisque cette science s’est surtout développée à partir du 16ème siècle. En plus d’essayer de mieux comprendre le fonctionnement de l’appareil reproductif de la femme, les médecins de l’époque cherchaient également à améliorer les conditions et les chances de succès d’un accouchement. Mais tout cela est lié puisque ce sont les mêmes organes qui sont impliqués. C’est pourquoi l’histoire de la gynécologie et celle de l’obstétrique se recoupent. Dans ces deux sciences, les progrès les plus remarquables ont été réalisés à partir du 20ème siècle.

Plus d’information sur L’histoire de la gynécologie

L’évolution des méthodes d’accouchement

On estime qu’en moyenne aujourd’hui un accouchement naturel dure 6h30. En prenant en compte l’expertise médicale et les progrès médicaux fulgurants qui se sont développés depuis les dernières décennies, pensez-vous qu’accoucher durait plus ou moins longtemps dans les années 60? Et bien aujourd’hui, cela prend 2h30 de plus qu’il y a 50 ans! La raison principale est l’hypermédicalisation de l’accouchement. Bien avant cela, les sages-femmes occupaient une place importante tant leur savoir était précieux pour maximiser les chances de réussite. On dit d’ailleurs que sage-femme est le plus vieux métier du monde. La douleur de la femme pendant l’accouchement était vue comme une volonté divine, puis comme une punition divine pendant le Moyen-Age. Plus tard, à partir des années 1800, on s’est affairé à les soulager à l’aide de moyens anesthésiants et à développer des outils pour aider les femmes dans leur travail.

D’autres informations pouvant vous intéresser:

  1. La gynécologie en tant que médecine spécialisée
  2. Les outils de la gynécologie