La gynécologie en tant que spécialité médicale

L’histoire de la gynécologie

La gynécologie est née au 16e siècle sous l’impulsion de certains médecins désireux de connaître les rouages permettant à l’enfant de venir au monde. Ainsi, alors que personne ne s’en préoccupait auparavant, il a été possible de perfectionner les techniques d’accouchement et d’en connaître un peu plus sur l’appareil génital féminin, cet organe si complexe et mystérieux. Petit a petit, il a été possible de faire en sorte que la femme ressente moins de douleurs durant l’accouchement, et ce sans perturber la venue au monde de l’enfant.

Plus d’informations sur l’histoire de la gynécologie

La gynécologie en tant que spécialité médicale

Aujourd’hui en France, de nombreuses voix s’élèvent pour faire revenir la gynécologie médicale dans les programmes universitaire et dans les listes de diplômes ouverts aux étudiants. En effet, depuis 1984, cette spécialité a disparu des programmes pour laisser place à la gynécologie obstétrique. C’est une des raisons pour lesquelles il y a de moins en moins de gynécologues médicaux en France, et que ce métier tend à disparaître au fil des années si rien ne change ! En 2011, leur nombre était estimé à environ 2100 en France, contre plus de 5000 pour les gynécologues obstétriciens. Une forte mobilisation s’est concentrée ces dernières années afin de permettre le retour sur le devant de la scène médicale de cette spécialité, et les pouvoirs publics semblent se pencher sur cette épineuse question.

D’autres informations pouvant vous intéresser :

  1. Les outils de la gynécologue
  2. L’évolution des méthodes d’acouchement